IMG_1962

Les 6 et 7 juillet, le World Archery Excellence Centre accueillait les archers français Robin Gardeur et Steve Adet pour un second camp d’entraînement instinctif, suite au premier qui avait été proposé avec l’AVTA (Association Vaudoise de Tir à l’Arc) en mai.

15 participants étaient présents pour cette seconde édition, qui suivait le même programme que la première: le premier jour se déroulait au World Archery Excellence Centre, et le second consistait en une journée complète d’entraînement sur le parcours de Montheron.

Serge Ballesteros est l’un des archers qui sont revenus après avoir participé à la première édition: « J’étais tellement content du premier camp que j’ai décidé de revenir pour le deuxième. Ce camp m’aide beaucoup pour faire des réglages et pour travailler sur mon geste et ma technique de tir. L’ambiance est très agréable, et nous recevons de très bons conseils des experts. J’ai pu en voir les résultats suite au premier camp, puisque j’ai remporté une médaille lors de la compétition à laquelle j’ai participé juste après; et je peux maintenant analyser et comprendre pourquoi mon tir est bon ou non, ce qui représente un grand progrès. »

Les participantes bowhunter Sofia Gebel et Pamela Hintermann ont aussi partagé leur appréciation du camp: « Nous nous sommes inscrites à ce camp d’entraînement pour apprendre et pour améliorer notre technique de tir instinctif. Nous sommes heureuses de recevoir des conseils de la part des experts en tir à l’arc instinctif Robin Gardeur et Steve Adet, et d’apprendre de l’expérience et des connaissances qu’ils partagent. Nous avons vraiment apprécié leur accessibilité et la façon dont ils venaient auprès de chaque archer pour leur donner des conseils personnalisés. »

Les deux experts, Robin Gardeur et Steve Adet, ont aussi parlé de cette seconde édition du camp après l’avoir terminé: « Nous avons travaillé sur notre programme pour l’adapter, en proposant plus de pratique pour les participants qui avaient déjà participé au premier camp, et en conservant toute la partie théorique pour les participants qui venaient à ce camp pour la première fois. Nous avons été contents de voir que les participants avaient vraiment envie d’apprendre, et que ceux qui revenaient après avoir participé au premier camp s’étaient améliorés sur ce que nous avions travaillé ensemble la première fois. Nous sommes heureux d’avoir cette opportunité d’aider notre discipline et le tir à l’arc à grandir, et nous préparons déjà des améliorations pour les prochains camps. »

Les photos prises lors des deux journées du camp d’entraînement instinctif sont visibles sur la galerie photo de notre site.

Le prochain camp d’entraînement à avoir lieu au World Archery Excellence Centre sera le camp d’entraînement arc à poulies, organisé les 29 et 30 septembre.