Screenshot 2021-03-04 at 3.06.13 PM

Le World Archery Excellence Centre a organisé des compétitions de tir à fusil en ligne où les athlètes de Make a Mark et les athlètes de tir indiens de l’Elite Shooting Academy de Rakesh Manpat ont terminé un total de 3 tournois depuis le début de l’année. Ces compétitions sont facilitées par la Fondation Abhinav Bindra et le WAEC.

« Les athlètes indiens sont très bons au tir et la compétition avec eux me pousse à améliorer mon score », a déclaré Mahdi, l’un des athlètes de l’initiative Make a Mark.

Au cours des trois tournois, les athlètes ont amélioré leur comportement en compétition et se sentent plus à l’aise avec le format.

Jusqu’à présent, tous les tournois ont été remportés par des athlètes indiens tels que Pratik Borse, Tillotama Sen et Goutham Vogga, mais les athlètes de l’initiative « Make a Mark » s’efforcent de ramener le compteur à zéro !

« L’expérience a été formidable. Ayant commencé ce sport au milieu des années 2000 et ayant admiré des tireurs comme Nicco pendant toutes nos années d’entraînement, la technologie a tellement bien rattrapé la situation que nous sommes capables de nous connecter virtuellement et de ressentir l’excitation d’être connectés sous le regard de nos idoles. C’est une source d’inspiration pour moi et pour tous les autres tireurs de l’académie ». A déclaré Rakesh Manpat, fondateur de l’Elite Shooting Academy.

Ces compétitions en ligne ont également contribué à donner aux athlètes le sentiment de faire partie d’une grande communauté, surtout pendant la pandémie, où les tournois et les entraînements ont été limités. Les liens qui se tissent entre les athlètes de différents pays les aident à rester motivés pendant cette période et à se réorienter vers leurs objectifs et leurs entraînements !

« J’aime toujours les innovations qui mettent en évidence le pouvoir que le sport a de nous relier. Les tournois en ligne ont donné à Khaoula, Mahdi et Luna l’occasion de se mesurer à certains des athlètes les plus prometteurs du tir Indien, mais les ont également aidés à se rapprocher par le cadre de compétitions amicales. J’espère que les athlètes ont appris de cette expérience et qu’ils seront mieux armés pour l’avenir », a déclaré Abhinav Bindra, fondateur de la fondation Abhinav Bindra et premier médaillé d’or olympique individuel de l’Inde.

Les tournois se poursuivront tout au long de l’année et un autre est prévu en mars !